Miam et glou·Recettes, Cuisine

Recette : compote maison à base de pommes

1200px-pommes_c3a0_cidre

J’adore les compotes : les fruits cuits se digèrent bien, ça change pour un dessert, un goûter ou un petit-déjeuner. C’est sain (enfin, ça reste du sucre quand même, même si c’est naturellement présent dans le fruit), savoureux. C’est un indispensable quand je fais du sport. C’était donc évident pour moi de vous partager cette recette, un grand basique, mais indémodable.

Honnêtement, c’est d’une facilité déconcertante, vous auriez tort de vous en priver.

Vous pouvez conserver la compote quelques jours au frigo, trois mois au congélateur et encore plus longtemps si vous la mettez en pot avec stérilisation (technique que je ne maîtrise pas du tout donc je n’en dirais pas plus à ce sujet).

Ingrédients :

  • pommes, évidemment. Bio, c’est indispensable, car même si on enlève la peau, cette dernière est tellement fine que les pesticides passent dans le fruit. Dans ma Ruche qui dit oui, je peux acheter par kilos des pommes à cuire bio qui ne coûtent rien. Des pommes moches, abîmées, trop mûres… sont également souvent vendues avec de très belles réductions en magasins bio. Sachant que de bases, c’est un fruit peu coûteux, présent toute l’année car la pomme peut se converser des mois et des mois.
  • autres fruits de saison (mais ce n’est pas obligatoire, on peut faire des compotes 100 % pommes bien sûr=. Mes préférés : la banane (même si, là, difficile de trouver local en France métropolitaine, n’est-ce pas?), abricots, pêches, poires, rhubarbe.
  • cannelle
  • pour les gourmands qui veulent plus de douceur, ou si les fruits choisis sont un peu acides : sucre de canne

compote-de-pommesRecette :

  • Peler les pommes, en enlever le trognon. Couper les pommes en petits morceaux. Idem avec les autres fruits s’il y en a.
  • Dans un casserole, chauffer un fond d’eau. Y ajouter le sucre, si vous avez choisi d’en mettre (en général, j’en mets seulement une cuillère à soupe pour un litre de compote finie, mais c’est à vous de voir selon votre gourmandise).
  • Rajouter les pommes. Saupoudrer de cannelle – quantité selon vos goûts. Bien mélanger.
  • Faire cuire minimum 20 minutes à feu doux, jusqu’à la consistance voulue – avec certains fruits, vous serez obligés de passer par la case mixeur à la fin. Pendant la cuisson, mélanger de temps en temps et rajouter au besoin un petit peu d’eau si ça accroche au fond.
  • C’est cuit : n’hésitez pas à la déguster chaude ! Si besoin, vous pouvez passer un petit coup de mixeur.

Pour info, la compote de pommes faite maison brunit au cours de conservation, et c’est tout à fait normal ! ça n’enlève rien au goût. (Histoire que vous soyez pas surpris si c’est la première fois que vous en faites.)

Bon appétit !

Publicités
Recettes, Cuisine

Recette : muesli maison, sans four

IMG_20181129_064946 (1)

Il existe sur internet des tonnes de recettes de muesli et de granola. À mon grand désespoir, la plupart demande un four, et je n’en ai pas. Pourtant, je le voulais mon muesli maison, notamment pour contrôler moi-même la quantité de sucre ajouté. Généralement, je bannis même carrément cet ingrédient, mais il est le bienvenu dans les recettes sucrées du matin, en petite dose.

J’ai remarqué que le muesli maison calait vraiment plus qu’un muesli industriel. J’en achetais pourtant de bonne qualité, mais aujourd’hui avec mon muesli maison, je consomme facilement 1/3 de moins chaque matin, car je n’ai plus faim tout simplement.

Ingrédients :

Je ne pèse rien. Faites à l’œil, selon vos préférences.

  • des flocons d’avoine ou des flocons d’autres céréales (personnellement, j’achète en vrac bio un mélange de flocons de 5 céréales)
  • du sucre de canne auquel vous aurez ajouté au préalable de la cannelle (quantité selon vos goûts). Il faut environ une cuillère à soupe de sucre pour 100 grammes de flocons, mais c’est à vous de voir !
  • raisins secs, amandes, graines de chia (faites-vous plaisir !)

Recette :

  • Sans matière grasse, à feu moyen, faites dorer les flocons en remuant souvent.
  • Quand ils commencent à être craquants et à se colorer, rajouter le sucre et la cannelle. Mélanger.
  • Sortir du feu quand le sucre n’est plus visible. Si vous en avez mis beaucoup, les flocons commencent à se coller les uns aux autres.
  • Rajouter les raisins secs, les amandes, les graines de chia. Mélanger.
  • A ranger dans une boîte que ça aura refroidi et voilà !

Simple comme tout mais tellement bon !

Voici donc ma version du muesli, qui peut être complètement personnalisée, notamment en jouant sur les graines, les oléagineux, les fruits secs, les épices, en rajoutant des fruits frais, du chocolat… Dites-vous que ça peut servir de bonne base pour une recette de muesli automne/hiver.

Miam et glou

Bouillon asiatique végétarien

IMG_20180301_193046Aujourd’hui, je vous propose une recette, la première du blog ! Il faut savoir que de mon côté, sauf parfois en pâtisserie, je fais tout à l’œil côté quantité. Donc ce que je vous propose, c’est un ordre d’idée, à vous d’ajuster selon vos préférences.

Bref, voici ma recette arrangée d’un bouillon asiatique végétarien, pour deux gros bols.

Ingrédients :

  • 200 grammes (pas plus) de vermicelles de riz ou cheveux d’ange
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja
  • 2 cuillères à soupe de sauce nuoc nam
  • un demi chou chinois
  • en option (mais c’est très recommandé !) : des algues, du tofu coupé en cubes ou des champignons séchés (1 petite poignée)
  • en option : 2 carottes, deux branches de céleri et un demi radis noir

Recette :

  1. Faire bouillir 1,5 d’eau avec la sauce soja et la sauce nuoc nam.
  2. Couper en fines lamelles les feuilles de chou chinois.
  3. Mettre chou et vermicelles dans l’eau, faire doucement bouillir pendant 10/15 minutes en remuant de temps en temps. C’est le moment d’ajouter les algues, le tofu et/ou les champignons dans le bouillon.
  4. Pendant ce temps, couper finement le céleri branche, râper le radis noir et les carottes. Mélanger ces crudités, vous pouvez les assaisonner légèrement avec un mélange de jus de citron et de sauce nuoc nam.
  5. Verser le bouillon dans de grands bols, ajouter sur le dessus les crudités.

Bon appétit !