Miam et glou·Recettes, Cuisine

Mon menu de Noël

Pour Noël, c’est moi qui cuisine cette année – une première. Et avec l’amoureux, on aimerait tester un repas de fête entièrement végétalien. C’est une idée qui nous trotte dans la tête depuis quelques semaines. Chez nous, la transition vers le végétalisme se fait sans vraiment de soucis : à ma plus grande surprise, sans trop de mal, on a réussi à trouver des équivalents au fromage et même à la charcuterie. Nous n’avons pas vraiment eu de problèmes à nous passer de morceaux de viande ou de poisson, idem pour le miel, les produits laitiers, les oeufs. On souhaitait donc aller plus loin.

Voici notre menu pour le réveillon de Noël. Je vais tester les recettes que je ne connais pas encore durant le mois de décembre et vous en ferez un article si le résultat est bon ! Si certains intitulés vous rappellent des produits laitiers, vous vous doutez bien qu’on choisit en fait des alternatives végétales. Je n’ai juste pas envie de le préciser à chaque ligne. Tout sera cuisiné maison ! Ah, et difficulté supplémentaire : je n’ai pas de four, ça réduit le champs des possibles.

Si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à me laisser un commentaire !

Apéritif :

  • Bâtonnets de carotte et crème à la ciboulette
  • Tartinade de truffe (seul produit qu’on achète déjà tout fait, c’est tellement bon et à un prix raisonnable. Si vous cherchez une alternative au foie gras, c’est parfait !)
  • Houmous maison (peut-être que je ferais une variante, à voir)
  • Tapenade maison

Entrée :

  • Soupe à l’oignon et croûtons maison

Plat :

  • Steack haché végétal à base de haricots azuki
  • Butternut poêlée au noix
  • Crème de champignons

Dessert :

Un assortiment de mini-desserts (3, mais je ne sais pas encore lesquels je vais choisir).

  • Mini-gauffres (ou mini pancakes, à voir) aux épices de Noël
  • Nice cream aux myrtilles
  • Riz au lait vanille-cannelle
  • Crème chaude au chocolat noir
  • Mousse au citron

J’essaierais également de faire mon propre vin chaud, et peut-être un faux-mage au noix à base de tofu lacto-fermenté.

Hâte de tester toute ces recettes !

Et vous, quel sera votre menu de Noël ?

Publicités
Boîte à bla·Développement personnel, épanouissement

Ambiance de Noël à la maison

C’est bientôt l’hiver. Ah Noël, les décorations, les feux dans la cheminée, les bons biscuits sablés maison… Ce serait fantastique si tout le mois de décembre pouvait être ainsi. Mais pour la plupart, ça se résume souvent à sapin en plastique, petits-fours décongelés et journées au boulot. Ce serait pourtant trop bête de passer à côté d’une si belle occasion : cette ambiance si particulière, on ne la retrouve qu’une fois par an…

decoration-noel

Etape 1 : la déco

Je sais : vous n’avez pas le temps, pas les moyens… mettez juste en évidence les pommes de pain que votre petit dernier a ramené de son excursion en forêt, choisissez des couleurs chatoyantes pour les guirlandes que vous installerez un peu partout (rouge, or, vert). C’est le moment de ressortir et de mettre en évidence toutes les bougies, les plaids moelleux, les couvertures en laine… Si vous deviez investir dans une chose : des guirlandes lumineuses. Pour moins d’une dizaine d’euros, vous en trouvez avec des diodes, ça fera parfaitement l’affaire ! Parfois, il ne faut pas grand-chose de plus.

Etape 2 : les senteurs

Je ne vais vous forcer à faire des petits sablés pendant tout le mois de décembre… Heureusement, il existe des techniques imparables. Bien sûr, vaporisateur d’odeur et bougie senteur pain d’épices peuvent vous aider : personnellement, je n’en suis pas fan car potentiellement cancérigènes, pensez donc à bien aérer votre intérieur chaque jour. Je vous conseillerais plutôt d’acheter en vrac des bâtons de cannelle et de l’anis étoilé : avec un bout de laine, j’en attache à mon sapin, ou j’en place dans les endroits de passage. Ça embaume délicatement les lieux et c’est un délice. De même, ne jetez pas vos pelures d’oranges et de clémentines et faites-en plutôt des pots pourris.

Etape 3 : les sons

Alors là, évidemment, je ne peux que vous conseiller les musiques de Noël ! Mais je suis très loin d’être objective car c’est vraiment mon obsession en décembre : quand j’étais petite, j’écoutais plusieurs fois le seul album de musiques de Noël en boucle. A tel point que ma môman m’a offert un gros coffret l’année dernière… C’est aussi le grand retour de la musique classique (Chopin en décembre <3). Évidemment, en lieu et place du CD, YouTube peut également être une aide précieuse.

Vous pouvez également opter pour des sons d’ambiance : feux qui crépite, neige, vent dans les sapins…

7395873_capture_1000x625

Etape 4 : les papilles

Je ne vais pas parler des repas de fête. Je ne suis pas assez bonne cuisinière et je mange végétalien donc les amoureux de dinde rôtie et d’huîtres n’y trouveraient par leur compte 🙂 De plus, ce n’est pas le moment que j’aime le plus : finalement, ça ne fait que symboliser la fin de ce mois de décembre, et je préfère vraiment l’ambiance pré-Noël !

Mais comment donner un avant goût de fêtes de fin d’année à nos papilles ? Déjà, en s’offrant un calendrier gourmand de l’Avent. Non, ce n’est pas que pour les enfants ! Avoir son petit chocolat tous les jours peut vous faire replonger en enfance par contre, ça c’est vrai. Si le chocolat, ça ne vous convient pas, il en existe pour tous les goûts – il existe même des calendriers de l’Avent de bières !

Plus généralement, c’est le moment de se faire plaisir : un petit chocolat, une pâte de fruit, une orangette, un sablé à la cannelle, une gaufre au miel. Des saveurs sucrées réconfortantes qui font du bien ! Profitez-en aussi pour aller peut-être un peu plus souvent à ce café excellent, ou à Starbucks si c’est plus votre truc : un Spicy Latte, un chocolat à la citrouille, un cappucino à la cannelle… Une bonne boisson chaude pour combattre le froid hivernal.

L’autre bon plan pour votre bonheur gustatif – mais pas pour votre ligne, ni pour votre portefeuille d’ailleurs – : les marchés de Noël ! Tartines de fromage gratinés, sandwichs oignons-saucisse, churros, nougat, panettone et les incontournables : vin chaud et soupe à l’oignon ! Réconfort garanti !

shutterstock_157966139Mais je peux comprendre qu’ingurgiter autant de calories sans avoir le temps de doubler ses séances de sport, ce ne soit pas l’idéal. Il existe des petites alternatives : manger des oranges et des clémentines, préférer un carré de chocolat noir, faire un moka vite faite maison (café + lait végétal au chocolat)… Et surtout, le thé !

Vous n’avez que l’embarras du choix, du plus traditionnel au plus exotique : cette boisson vous réchauffera à coup sûr. Mais ce qui est le plus agréable, c’est l’opportunité de trouver des thés de Noël, des thés aux quatre épices, des thés à la cannelle, des thés d’hiver… très facilement. Rien que la senteur est un enchantement – que celui qui n’a jamais sniffé les thés en vrac me jette la première pierre !

Etape 5 : les cadeaux

J’ai pu remarqué ce schéma en grandissant : quand on est enfant, on adore recevoir des cadeaux. Et ça ne change pas vraiment en grandissant. Certes, je ne fais plus de lettres au Père Noël, mais j’actualise toujours ma whislist de livres quand Noël arrive…

Ce qui évolue par contre, c’est cette envie d’offrir des cadeaux soi-même. Je fais partie de la team fauchée qui a envie de gâter tous ses amis. Et au fil des ans, j’ai testé plusieurs choses, j’en ai tiré quelques leçons : votre entourage comprend complètement que vous n’ayez pas les moyens de gâter tout le monde en offrant des choses hors de prix, mais tous sont touchés quand vous leur offrez quelque chose qui vient vraiment de vous. Autrement dit, place au fait-maison !

Ceux qui ont des talents particuliers (couture, bijoux, pâtisserie…) savent sûrement ce qu’ils vont déjà offrir… Pour les autres, voici quelques idées (et les liens qui vont avec) réalisables sans trop de difficultés. Il vous en coûtera quelques euros et un peu de temps.

7427763_nos20conseils20pour20des20cadeaux20de20noc3abl20sympas20et20pas20chers_1000x625

Et même si vous n’êtes vraiment pas doué de vos mains et que vous achetez quand même une petite babiole au lieu de la fabriquer vous-même, ne négligez pas l’emballage. Car à ce niveau-là, on prend autant de plaisir à déchirer le papier cadeau qu’à découvrir ce dernier… Une belle étiquette, un emballage original, un petit mot gentil sont autant de petites attentions qui peuvent vraiment avoir leur petit effet et faire passer un cadeau bateau pour un beau geste.

Faites que la période de Noël soit exceptionnelle : pas besoin de grand-chose pour ça comme vous pouvez le voir. Et ça peut faire grandement du bien au moral !