Films et séries

Parlons film : Le Nouveau stagiaire (The Intern)

Promis ! Je ne parle pas de ce film parce qu’il vient d’apparaître sur Netflix. En réalité, il s’agit d’un de mes films chouchous que je regarde vraiment souvent. Je ne sais pas vraiment pourquoi il me plaît tant, mais je vais quand même essayer de vous dire ce que j’en pense. Et vous vous en doutez, c’est un coup de cœur.

Sorti en 2015, ce film de Nancy Meyers a pour tête d’affiche Robert De Niro et Anne Hathaway. Peut-être est-ce parce que cette dernière me rappelle agréablement Le Diable s’habille en Prada (que j’adore aussi) que ce film m’a tant plu au premier abord.

the-intern-trailer-2

Jules (Anne Hathaway donc) a créé une start-up au succès incroyable : About the fit, un site internet de ventes de vêtements. En deux ans, son entreprise s’est agrandi vitesse grand V. La boîte a mis en place un nouveau système de stagiaire senior : Ben (Robert De Niro) devient alors l’assistant de Jules. Ce retraité est très attachant, c’est « Monsieur Convivialité ». L’acteur est parfait dans ce rôle.

1-picture11-203Evidemment, Jules est surbookée et elle a des problèmes par-dessus la tête que ce soit avec son entreprise et sa famille. La rencontre avec Ben va étrangement l’aider et une belle relation va se créer entre eux.

C’est plein de bons sentiments, avec des personnages merveilleux, y compris les personnages secondaires. Il n’y a pas de grands méchants, et l’écriture est parfois un peu simple. Mais j’ai trouvé ce film délicieux et sincère : il fait du bien, sans que ce soit une romance ou un drame familial. Ça change de voir le monde de l’entreprise sous cet angle : j’ai adoré découvrir les dessous d’une start-up, c’est incroyablement enthousiasmant ! Et il y a même un côté féministe, très agréable. Bon, et une glorification du travail aussi, ça c’est autre chose.

1059238-anne-hathaway-robert-niro-forment

J’ai aimé tous les décors, la mise en scène fonctionnait bien et les acteurs étaient bien choisis. C’est drôle et émouvant, on ne voit pas les deux heures de film passer.

Je vous le recommande pour les samedis après-midi pluvieux passés sous votre plaid !

Publicités
Films et séries·Non classé

Parlons série : Hilda

Non, ne me tapez pas ! Oui… Je sais, encore une série Netflix. Mais elle tellement géniale ! Elle est idéale pour cet hiver. Basée sur la bande dessinée du même nom, il n’y a pour l’instant qu’une seule saison.

Hilda, avec sa maman, vient de quitter sa petite maison perdue en plein montagne pour s’installer à Trollbourg. On suit les aventures de cette intrépide petite fille, curieuse pour tout et plus à l’aise avec les trolls, les géants, les elfes et autres créatures qu’avec les enfants de son âge. Heureusement, elle trouve très vite des amis avec qui partager toutes ses péripéties.

735787a9646f34c085bb719cbe945bb9dd354207

Le monde d’Hilda ressemble à la Norvège – techniquement, la Scandinavie à la fin du siècle dernier. Il est féérique et enchanteur, et plaira tous les âges. Elle a un renard-cerf qui s’appelle Brindille, un truc blanc trop choupi et tout doux ! Elle signé un contrat avec un petit elfe pour pouvoir le voir. Elle entraîne sans cesse ces deux amis Frida et David dans des aventures folles, à la découverte ou au secours des créatures les plus diverses – et il en existe des très surprenantes. A son plus grand plaisir, la petite Hilda découvre qu’il y a aussi des tonnes de choses à explorer à Trollbourg ; elle appréhendait la vie en métropole.

2f7f0ad4caa5a18a58ba3f13998ccadd14ce24b5Au-delà des créatures et de cet univers surprenant, Hilda est une série qui a des personnages extraordinaires : ils sont attachants, ont chacun leur caractère propre, et évoluent avec le temps. Le sérieux de Frida, le grain de folie d’Hilda, la maladresse de David… on se prend vite d’affection pour eux, surtout quand ils doutent d’eux, quand ils traversent des épreuves, quand leur amitié est tendue. Ils apprennent à se connaître, ils font des erreurs, ils sont humains : bref, ce sont des enfants ! J’ai très apprécié également la relation entre Hilda et sa mère. Cette dernière lui fait vraiment confiance, mais c’est loin d’empêcher les accrocs.

Sur la forme, j’ai tout aimé également : le trait du dessin, les couleurs et leurs harmonies, le design des créatures et des décors, la musique, le rythme… Rien ne m’a déplu, je crois ! Peut-être parfois des dialogues pas assez travaillés, mais c’est rare.

1047947-silvergate-media-launches-licensing-program-netflix-series-hilda

Cette série est une vraie pépite qui plaira autant qu’aux adultes qu’aux enfants. C’est une invitation au voyage, à la rêverie, à l’aventure, sur les traces de cette petite fille aux cheveux bleus qui n’a pas peur des monstres.